Les sites d’implantation

Un coteau bien orienté sur un terrain de 2000 m2, avec une cave de 85m2, proche des gares de Montrichard, Blois, Tours, à 220 km de Paris, à 2h00 de TGV de Bordeaux… et 30 kilomètres de l’aéroport international de Tours, mettant en relation Montrichard avec le Portugal et l’Espagne par l’intermédiaire de l’aéroport de Porto.

L’environnement du site de Bourré : des centaines de kilomètres de caves

Le village de Bourré, Montrichard, et le val de Cher sont détenteurs d’un “Monument Invisible” : les centaines de kilomètres de caves creusées par l’homme, patrimoine considérable, jusqu’à maintenant transmis et entretenu, par des communautés de natures diverses.
Je veux rendre hommage à cette culture de l’intuition, qui par l’écoute de l’environnement a su transformer des paysages et créer une architecture vernaculaire remarquable.

Influence espagnole & portugaise

Des mouvements d’immigration d’abord espagnole puis portugaise, se sont installés à Bourré pour y travailler dans d’anciennes carrières de tuffeau, devenues “caves” utilisées à la culture de champignons de Paris.

Bourré est composé à plus de 50% de portugais ou de descendant de portugais. Cette particularité fait de ce village un exemple d’accueil et d’intégration.

Visites virtuelles

Le village de Bourré sera au centre de cet évènement médiatisé qu’est l’Œuvre Globale.

Une visite virtuelle du chantier sera possible quotidiennement à heures fixes sur les réseaux sociaux.

Bourré

Bourré, Val de Cher, ou le village détenteur d’un “Monument Invisible”, ses caves.

Certaines communes se distinguent par leurs châteaux, d’autres par l’artisanat ou des pratiques musiciennes. Bourré se contente d’illuminer la vallée de la Loire et du Cher par la blancheur et la qualité du tuffeau extrait de ses carrières, devenues parfois de superbes caves à vins. Dans les 580 km de carrières, dites anciennement « Perrieres“, tout s’y cultive avec douceur et discrétion. Le courage de ceux et celles qui ont extrait le tuffeau pour construire les maisons, les ponts, les châteaux, les bâtisses religieuses, font de ce village un exemple d’intégration des pratiques paysannes à travers le temps.

Les villages environnants bénéficieront de retombées économiques par un engouement accru lié au dynamisme créé par l’Œuvre Globale.


Manteigas, Portugal

Manteigas, ou la vallée de l’eau.

C’est d’abord par la culture pastorale que la ville de Manteigas c’est développée.

Depuis des siècles, bergers et bergères ont modelé le paysage et ont contribué au développement de cette vallée.

La laine et la présence de l’eau, ont permis au tissage, pratiqué d’abord dans les foyers, de développer pendant des siècles des techniques qui aujourd’hui sont encore appréciées de part le monde.

Le tissage et l’usage intelligent de l’eau, font de Manteigas une source de valeurs encore vivantes pouvant être traduites pour construire une continuité avec le nouveau monde qui est le notre.